Image d'illustration

Le député de l’Aude Alain Perea a lancé l’idée sur Twitter, pour répondre aux propos des anti-chasse.

Tout est parti de la mort, samedi, d’un vététiste en Haute-Savoie, tué par un chasseur pendant une battue au gros gibier. La victime, un Britannique de 34 ans, portait des vêtements aux couleurs vives sur une zone découverte. Le drame n’a pas manqué de relancer le débat sur la cohabitation entre la pratique de la chasse et d’autres activités de loisir. Sur Twitter, un député La République en marche a fait entendre sa voix, un ton au-dessus.


Réagissant à l’initiative du collectif Dimanche sans chasse qui souhaite l’interdiction des chasseurs le dimanche, le député de l’Aude Alain Perea a lancé : « Pourquoi ne pas interdire le VTT pendant la chasse? »

Un tweet très repris et commenté. La réaction du youtubeur Doc Seven a par exemple été largement relayée sur le réseau social.

« Conflit d’usage »

Contacté par L’Express, le député Alain Perea revendique pour sa part « une volonté d’ouvrir le débat ». Le député de l’Aude, coprésident du groupe d’étude « chasse et territoire » et vice-président de la commission du développement durable à l’Assemblée, reconnaît qu’ »on ne pourrait pas » interdire les VTT.

Mais ce défenseur de la chasse met en parallèle « deux activités légales », celle de pratiquer la chasse et celle de se promener en forêt. « En l’état, il y a un conflit d’usage entre ces deux activités. Cela entraîne des accidents, qui sont regrettables. Mais je suis sûr que l’on peut avoir des débats sereins autour de ces questions », estime le député.

Pas question donc, pour le député, de « déposer une loi » pour interdire le VTT. « Cette proposition permet d’inverser le point de vue sur le sujet, pour inviter à la réflexion », justifie-t-il.

Le collectif Dimanche sans chasse, créé en 2014 et qui revendique « plus de 1000 associations » membres, argumente du « climat d’insécurité » créé par la pratique de la chasse, « qui dissuade la pratique des sports de plein air ». Et avance pour sa part le chiffre de « 140 accidents de chasse par an ». Parmi les victimes, essentiellement des chasseurs. Ce qui fait écrire à cet autre internaute: « Du coup, ne devrait-on pas interdire la chasse pendant la chasse ? »

Source : L’Express

Continuer votre lecture

Suivant ➜

Être certain de voir nos publications


Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur "Voir en premier"

Commentaires

commentaires